lapidaire
23/07/2020

Les points essentiels du métier de lapidaire

Par admin

Le lapidaire est celui qui se trouve derrière une belle pierre bien taillée et polie. C’est presque un art et c’est un métier qui nécessite quelques qualités. Notamment le perfectionnisme, l’excellence et le prestige. Encore faut-il connaître les points essentiels si l’on veut devenir un lapidaire.

Mission du lapidaire

Comme mentionné, le lapidaire est celui qui se charge de tailler, scier, polir et gommer les défauts des pierres précieuses. En d’autres termes, c’est celui qui travaille les pierres précieuses pour que celles-ci soient à leur meilleur aspect pour venir orner un bijou. Cela concerne les rubis, l’émeraude, les agates, les opales, les saphirs ou encore les zircons, etc.

Peu connu de tous, le lapidaire travaille dans les coulisses. Cependant, c’est un travail très méticuleux et presque chirurgical. En effet, il va sans dire que chaque millimètre compte d’autant plus qu’on parle pierres précieuses de grandes valeurs. Plus d’informations sur ces activités artisanales sont disponibles sur trait-union.info.

Les étapes de la mission du lapidaire

On l’aura compris, le lapidaire se charge des différentes phases pour préparer les pierres précieuses et semi-précieuses. Cela commence par donner la forme souhaitée à la pierre. Cela dit le sciage, le débrutage, le taillage, la fonte, le polissage ainsi que la mise en forme des pierres. Pour ce faire, le lapidaire utilise un outil appelé la meule. Encore une fois, c’est une opération délicate et chirurgicale.

Avant la préparation des pierres, le lapidaire se charge de trouver et chercher celles-ci sur le marché. Il en est de même pour la vente et l’expertise. Outre les pierres précieuses et semi-précieuses, le lapidaire s’occupe également de travailler d’autres ouvrages comme les broches, les parures, etc. Dans la même optique, il y a les métaux.

Il importe de rappeler que seul le diamant n’est pas travaillé par le lapidaire. En effet, cela est réservé à ce qu’on appelle le diamantaire. Le diamant est une pierre particulièrement dure et spécifique. Par ailleurs, pour ce qui est de la gravure sur les pierres taillées, c’est le travail des glypticiens.

Les qualités d’un bon lapidaire

Etre un bon lapidaire est d’abord un lapidaire innovant et créatif. D’autant plus qu’il s’agit d’un métier d’art et d’artisanat. De plus, il faut avoir une bonne organisation, de la patience, mais surtout de la rigueur. Chaque millimètre compte, c’est pour cela qu’il faut être très méticuleux et avoir une main légère. Sans oublier la capacité d’avoir une grande concentration lors du travail.

Outre cela, il est important de connaître les spécificités et les caractéristiques de chaque pierre. Cela permet de trouver la technique adaptée pour la fonte, la pose et d’autres encore. Cela permet également de bien se protéger lors du travail, certaines pierres peuvent générer des émanations toxiques. Par conséquent, il faut utiliser les équipements de protection adéquats notamment les gants et les masques.

Il va sans dire que pour pouvoir exercer ce métier, il faut suivre une formation et obtenir un diplôme. De plus, il faut savoir se démarquer afin de se faire une place dans ce marché de niche.