Comment gérer l’hyper connectivité au travail ?

Comment gérer l’hyper connectivité au travail ?

Plusieurs avantages restent liés à l’évolution des nouvelles technologies. Toutefois, leur usage a laissé place à un abus. Cette exagération se manifeste par l’hyper connectivité. Elle sévit également dans le milieu professionnel. Comment la gérer ? Découvrez la réponse dans cet article.

Qu’est-ce que l’hyper connectivité ?

L’hyper connectivité est une expression créée par deux chercheurs au Canada. Mais aujourd’hui, elle a une dimension mondiale et beaucoup d’entreprises s’y intéressent. En effet, elle fait référence au fait que l’on utilise plusieurs moyens de communication à la fois. Il y a donc les applications, les smartphones, les réseaux sociaux, la messagerie instantanée, le courriel, etc.

Ainsi, une personne hyper connectée est constamment devant les écrans au travail. Plusieurs conséquences sont liées à cette utilisation. La santé mentale et la santé physique sont affectées par ce phénomène. Elle provoque une fatigue sur le plan professionnel empêchant de donner un meilleur rendement. Aussi, il y a des troubles de concentration qui y sont liés ainsi que l’incapacité de se concentrer convenablement.

Comment gérer l’hyperconnectivité ?

D’abord pour gérer l’hyperconnectivité au travail, vous devez commencer par informer votre équipe par rapport aux conséquences du phénomène. Pour le faire, il suffit de recourir aux managers pour qu’ils s’adressent aux salariés. Mais dans tous les cas, une restructuration organisationnelle doit être prise en compte pour réduire le phénomène. Il s’agit de :

Mettre de la rigueur dans les pauses

Après un certain temps de travail, le cerveau devient fatigué. Ce qui est normal. Un travailleur fatigué est un employé qui a un mauvais rendement. Dans ce cas, le temps passé devant un bureau ne sera d’aucune utilité. Il est donc important de prendre une pause. Mais la pause doit être prise loin des écrans. Ce n’est que de cette manière que l’employé pourra récupérer. Quelques minutes à regarder par la fenêtre lui feront un grand bien. La musique également pourrait contribuer à ce que le cerveau récupère.

La mise en place de déjeuner sans écran

Il peut être instauré au sein des équipes une politique de déjeuner sans utilisation de connexion. Cette initiative leur permettra de s’apercevoir de l’importance de se départir quelques fois de son téléphone.

Prôner les collaborations physiques

Le responsable du personnel devrait mettre en place une stratégie devant permettre aux collaborateurs de travailler entre eux physiquement. Mais ce facteur passe par la mise en place d’un cadre qui pourrait favoriser ces échanges physiques. Il est vrai que les nouvelles technologies concourent à la célérité et au meilleur rendement dans une entreprise. Mais les employés se cachent sous le manteau de leur activité professionnelle pour abuser de la connexion.

La séparation de la vie privée et de la vie professionnelle

Cette précaution importante à bien des égards. D’abord, elle permet aux employés de consacrer moins de temps aux activités personnelles sans réelle importance pendant qu’ils sont au travail.

Ensuite, cette précaution vise à éviter aux collaborateurs d’être tout le temps connectés afin de répondre aux appels d’urgence. C’est une pratique qui accentue l’hyper connectivité, mais elle stresse également assez les travailleurs.

Les moyens les plus efficaces pour reconnaître une bonne offre d’emploi
Comments are closed.